Charly Martin, pirate des Caraïbes!

C’est avec une grande surprise que nous avons appris ce matin que le surfeur Guadeloupéen (et membre du French Connexion crew aux côtés de Marco Lacomare et Joan Duru) a été condamné à payer une amende de 500 £ (environ 570 €) pour port d’arme blanche (en l’occurrence un couteau).

Image

Cette sentence, prononcée par un tribunal écossais, est l’aboutissement d’une procédure judiciaire qui a débuté au mois d’avril dernier, à Thurso, où se trouvait Charly pour le O’Neill Cold Water Classic (remporté par Brent Dorrington).

Image

D’après les premiers éléments de l’enquête, Charly Martin avait un couteau sur lui après une querelle survenue lors d’une soirée en marge de la compétition. Le surfeur guadeloupéen de 21 ans ne savait pas qu’il était interdit en Écosse de porter sur soi un couteau ou toute autre arme blanche.

Interpellé à son hôtel par la police locale, il a été placé en cellule durant une nuit avant d’être libéré et de prendre part à la compétition.

Malgré les recommandations de ses amis, Charly est retourné en Écosse pour y répondre de ses actes. Bien lui en a pris, le tribunal a décidé de faire preuve de clémence et de ne pas infliger une peine de prison à Charly, afin de ne pas corrompre l’avenir du jeune surfeur (contrat avec Nike, avenir sportif, etc.). De plus, comme le souligne son avocat, Me Neil Wilson, les gains annuels de Charly Martin s’élève à près de 50.000 € par an (dont il reverse une partie à ses parents et son frère).

Charly Martin, mauvais garçon? Vu les circonstances (on parle d’une bagarre impliquant entre 10 et 15 personnes), on parlera plus de légitime défense (même si utiliser un couteau peut avoir des conséquences fatales, aussi bien pour l’agresseur que l’agressé).

Toujours dans la rubrique “faits divers”, cette histoire me rappelle (à un autre niveau) celle du surfeur australien Mitch Coleborn qui avait, sciemment ou pas, montré ses parties génitales à un groupe d’enfants et d’adultes lors du O’Neill Cold Water Classic de Tofino (Canada). Mitch était sous la menace d’une peine d’emprisonnement de 6 mois. Mais si mes souvenirs sont bons, les poursuites ont été abandonnées en début d’année (je ne retrouve malheureusement plus trace de l’article y faisant mention).

Image

Faut-il conclure que l’eau froide des O’Neill Cold Water Classic a un impact sur les esprits des surfeurs?Le froid doit certainement y être pour quelque chose! A-t-on déjà eu vent d’une affaire de moeurs ou d’un fait divers lors d’une compét’ qui se déroulait dans de l’eau chaude, comme Teahupo’o, Rio ou Snappers Rock?! Oh wait, j’avais oublié Jérémy et Sunny… 😉

[Mise à Jour le 19/10/11] Suite à cette condamnation, Nike aurait décidé de ne plus sponsoriser Charly Martin. Information à prendre avec des pincettes quand même. Article à lire ici (merci à Shlakator pour le lien). Si cette info s’avère vraie, on pourra dire que Nike veut sponsoriser des athlètes “exemplaires et irréprochables”, c’est-à-dire des ambassadeurs qui ne se baladent pas avec un couteau dans la poche… Mais qui peuvent avoir 19 maîtresses ou coucher avec une escort-girl qui est encore mineure.

Crédits photos: Sud Ouest.fr, Beach Brother.com, Transworld Surf.com

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s